SOLIDARITE

Projet « Une Vie Cousue Main » avec Khady

Ouverture d’un atelier de couture dans un village de Casamance (Sud du Sénégal)

Contexte du projet : Kartiak est un village d’environ 5000 habitants marqué par un contexte socio-économique difficile. Le projet répond à un véritable besoin : les femmes africaines sont très coquettes et aiment particulièrement se faire confectionner des habits d’apparat pour les grandes occasions. Et les femmes de Kartiak ne dérogent pas à la règle ! Or actuellement, il n’existe pas d’atelier de couture dans le village et les femmes doivent parcourir de nombreux kilomètres jusqu’à la ville la plus proche pour se rendre chez le tailleur.

Bénéficiaires du projet : Khady est une jeune femme dynamique originaire de Kartiak. Elle est mariée, a 4 enfants et a toujours voulu être couturière. Elle s’est formée à la couture et à la teinture dans un village voisin mais n’a jamais eu la possibilité d’ouvrir son propre atelier de couture par manque de moyens financiers. Elle a pu lancer son activité de couture en février 2016 grâce à l’association AFRICAA qui lui a fait don d’une machine à coudre. Ainsi, elle a pu honorer avec succès sa 1ère commande passée par Carine, la Présidente d’AFRICAA. Celle-ci a été très satisfaite du résultat final et a pu constater les talents de couturière de Khady. Aujourd’hui, Khady souhaite aller encore plus loin en ouvrant un véritable atelier de couture et en embauchant 3 apprentis à qui elle pourra enseigner « l’art du fil et de l’aiguille ». Elle dispose déjà d’un local de 20m2 prêt à accueillir 4 machines à coudre.

Objectifs du projet : l’objectif général est de lutter contre la pauvreté qui sévit en Afrique et qui touche plus particulièrement les femmes, et de freiner l’exode rural. L’objectif spécifique est de permettre à Khady et à ses futurs apprentis de prendre en main leur vie grâce à une activité génératrice de revenus telle que la couture.

Comment soutenir le projet ? Par le biais d’une aide financière (pour l’achat de fournitures, l’envoi du matériel, l’aménagement du local…) ou d’une aide en nature (don de machines à coudre et autres fournitures).

SONY DSCKhady dans son futur atelier, avec la 1ère machine a coudre donnée par AFRICAA

SONY DSCKhady et son diplôme de couturière

Projet « Des Racines et des Ailes »

Soutien d’une école primaire dans un village de Casamance (Sud du Sénégal)

Contexte du projet : Katack est un village d’environ 2000 habitants marqué par un contexte socio-économique difficile. Le village se situe en Basse-Casamance et fait partie de la communauté rurale de Kataba 1, dans le département de Bignona et la région de Ziguinchor. Le projet répond à un véritable besoin : au Sénégal, il existe de fortes inégalités en matière d’accès à l’éducation et de qualité des enseignements dispensés.

Bénéficiaires du projet : l’école primaire de Katack compte 200 élèves répartis en 5 classes (1 classe par niveau). Elle a été construite par les parents d’élèves et continue à être gérée par ces derniers (aucune aide de l’état n’est reçue). L’école a mis en place un jardin scolaire cultivé par les élèves et les recettes liées à l’activité de maraichage servent à financer une partie de ses frais de fonctionnement. Par ailleurs, l’école n’arrive pas à faire face aux demandes d’inscriptions, si bien que chaque année, des enfants sont exclus du système scolaire du fait du manque de places.

Objectifs du projet : l’objectif général est de promouvoir l’accès à une éducation de qualité en Casamance. L’objectif spécifique est de permettre aux 200 élèves de l’école de Katack de continuer à être fiers de leurs racines Casaçaises qui leurs inculquent des valeurs solides, tout en leur donnant l’opportunité de s’ouvrir sur le monde, de développer la confiance en eux, et de déployer leurs ailes pour s’envoler vers leur vie d’adulte dans les meilleurs conditions.

Comment soutenir le projet ? Par le biais d’un partenariat culturel et pédagogique avec votre école, d’une aide financière (pour l’achat et l’envoi de fournitures scolaires) ou d’une aide en nature (don de fournitures scolaires).

SONY DSCAvec les élèves de la classe de CE2

SONY DSC

M. Bodian nous accueille dans sa classe de CE2

SONY DSC

L’extérieur de l’école de Katack